Ministère du Conseil exécutif

Recherche scientifique dans le Nord

Si vous souhaitez ajouter un lien sur la présente page, veuillez communiquer avec notre conseiller scientifique.

Initiatives scientifiques au Yukon

Initiative Description
target=_blank>Centres de recherche yukonnais

Le gouvernement du Yukon assure la gestion ou le financement de neuf centres de recherche au Yukon, ou leur propose une aide en nature. Consulter le site Canadian Network of Northern Research Operators pour obtenir de plus amples renseignements sur chacun de ces centres de recherche et d’autres installations de même nature au Yukon.

Innovation au Collège du Yukon (en anglais)

Le Centre d’innovation et de technologie en climat froid du Collège du Yukon a pour ambition de stimuler l’économie en préconisant des idées novatrices pouvant se concrétiser sur le plan commercial.

Fonds de dotation pour la recherche dans le Nord (en anglais)

Mis en place en 1989 par le gouvernement du Yukon pour soutenir « la recherche universitaire dans le domaine des sciences humaines, sociales, pures et appliquées en rapport direct avec le Yukon. »

Centre ’de recherche du Collège du Yukon

Le Centre a pour vocation de trouver des solutions aux problèmes spécifiquement nordiques grâce à son savoir-faire en ce qui a trait au Nord. Sa mission consiste à répondre aux questions relatives à la recherche dans le Nord, à soutenir et à encourager l’innovation à l’échelle locale, et à fournir des services de recherche aux chercheurs invités.

Délivrance de permis de recherche dans le Yukon

En vertu des dispositions de la Loi sur les scientifiques et les explorateurs, toute personne venant au Yukon pour y effectuer des recherches doit se procurer une licence pour scientifiques et explorateurs. L’Institut arctique de l’Amérique du Nord possède, dans la banque de données du Système d’information sur les sciences et les technologies arctiques (SISTA), les listes archivées de tous les projets de recherche autorisés au Yukon.

Yukon Science Institute

Cet institut sensibilise la population aux activités scientifiques réalisées au Yukon en organisant une série de conférences publiques.

Initiatives scientifiques nationales

Initiative Description
Association universitaires canadienne d’études nordiques

L’Association a pour mission d’encourager et de favoriser la recherche et l’éducation dans le Nord, notamment au moyen de bourses, de conférences et de collaborations. Elle gère un large éventail de bourses d’études, de bourses de recherche et de prix pour soutenir la recherche dans le Nord.

ArcticNet

Réseau de centres d’excellence qui regroupe des scientifiques et des gestionnaires dans les domaines des sciences naturelles, des sciences de la santé et des sciences sociales, ainsi que leurs partenaires des organismes inuits, des communautés nordiques, des organismes fédéraux et provinciaux ainsi que du secteur privé. Son objectif est d’étudier les répercussions du changement climatique et de la modernisation sur le littoral de l’Arctique canadien.

Institut arctique de l’Amérique du Nord (en anglais) 

L’Institut exploite la station de recherche du lac Kluane, publie la revue Arctic et maintient la banque de données du Système d’information sur les sciences et les technologies arctiques.

Centre pour le Nord

Le Centre pour le Nord du Conference Board du Canada mène des recherches appliquées indépendantes sur des questions qui touchent le Nord canadien.

Canadian Cryospheric Information Network

Ce réseau vise à fournir une infrastructure de gestion des données et de l’information pour le milieu de la recherche cryosphérique au Canada, de sorte à mieux sensibiliser le public et à permettre un meilleur accès aux informations cryosphériques et aux données connexes, ainsi que pour faciliter l’échange d’informations entre les chercheurs, les communautés nordiques, les décideurs et le public.

Canadian Network of Northern Research Operators

Le Canadian Network of Northern Research Operators est un réseau d’installations de soutien à la recherche mettant à disposition des services techniques spécialisés aux secteurs scientifiques universitaires, gouvernementaux, privés et internationaux.

Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique

Cette structure abritera une station de recherche de calibre mondial, dans un bâtiment qui permettra d’assurer la logistique sur le terrain et  l’entretien et d’héberger des chercheurs invités à Cambridge Bay, au Nunavut. La construction de la station a débuté à l’été 2014 et devrait se terminer en 2017.

Instituts de recherche en santé du Canada

Créés en 2000, les IRSC ont été mis en place pour répondre à l’évolution des besoins en matière de recherche en santé. Ils visent à transformer la recherche en santé au Canada en finançant la recherche, en renforçant les capacités de recherche, en formant la prochaine génération de chercheurs en santé et en axant ses efforts sur l’application des connaissances.

Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada

Le CRSNG est le bailleur de fonds principal au Canada pour la recherche dans le domaine des sciences naturelles et du génie. Au cours des dix dernières années, le CRSNG a investi plus de sept milliards de dollars dans des programmes de recherche fondamentale et des projets de recherche réalisés par des établissements postsecondaires en partenariat avec des organismes industriels, ainsi que dans la formation de la prochaine génération de scientifiques et d’ingénieurs du Canada.

Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord

Mis en place en 1991, le PLCN a pour objectif de réduire et, dans la mesure du possible, de supprimer les contaminants présents dans les aliments récoltés de façon traditionnelle, tout en donnant de l’information qui permet aux particuliers et aux collectivités de prendre des décisions en connaissance de cause en matière d’alimentation.

Programme de formation scientifique dans le Nord

Le PFSN vise avant tout à encourager et à soutenir les étudiantes et les étudiants des universités canadiennes désirant s’orienter vers des études nordiques et effectuer des recherches pour leur thèse dans les régions du Nord, en les aidant à acquérir une expérience professionnelle et à suivre un stage de formation dans le Nord grâce à des subventions supplémentaires.

Initiative d’adaptation des transports dans le Nord

L’Initiative d’adaptation des transports dans le Nord de Transports Canada vise à nous aider à mieux comprendre les effets climatiques et à faciliter la mise en place de mesures améliorées et mieux intégrées en matière de planification et d’adaptation des transports. Dans le cadre de cette initiative est prévu un programme de subventions et de contributions de 4,075 millions de dollars visant à soutenir les activités de recherche et développement des gouvernements territoriaux et des organismes à but non lucratif du secteur privé, afin de maximiser les ressources limitées disponibles dans le Nord.

Savoir polaire Canada

La Loi sur la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique, qui est entrée en vigueur le 1er juin 2015, a permis la mise en place de Savoir polaire Canada, un nouvel organisme fédéral de recherche qui combine le mandat et les fonctions de la Commission canadienne des affaires polaires et du programme de la Station canadienne de recherche dans l'Extrême-Arctique d’Affaires autochtones et Développement du Nord Canada.

Programme du plateau continental polaire

Le PPCP coordonne la logistique sur le terrain pour appuyer l’acquisition de connaissances scientifiques et la gestion des terres et des ressources naturelles du Canada. En tant qu’organisme national de prestation de services, le PPCP coordonne la logistique d’organismes fédéraux, provinciaux et territoriaux du Canada, d’organismes du Nord, ainsi que d’universités et de groupes indépendants qui effectuent des travaux de recherche dans le Nord du Canada.

Ressources et développement durable dans l’Arctique (en anglais)

En partenariat avec un large éventail de différents acteurs du Nord et grâce à un soutien important de leur part, le réseau ReSDA finance une série de projets de recherche visant à trouver des solutions pour faire en sorte qu’une plus grande part des avantages du développement des ressources reste dans la région, à un coût moindre pour les collectivités.

Conseil de recherches en sciences humaines

Le CRSH est l’organisme de financement de la recherche du gouvernement fédéral qui favorise et soutient la recherche et la formation en recherche dans le domaine des sciences humaines, au niveau postsecondaire.

Initiatives scientifiques internationales

Initiative Description
Arctic Boreal Vulnerability Experiment

Dans le cadre du programme d’écologie terrestre de la NASA, une vaste campagne sur le terrain (intitulée Arctic-Boreal Vulnerability Experiment [ABoVE]) est en cours de réalisation en Alaska et dans l’Ouest du Canada; commencée en 2015, elle durera de huit à dix ans. Son objectif est de permettre une meilleure compréhension de la vulnérabilité et de la résilience des écosystèmes et de la société dans un environnement en pleine évolution.

Arctic Monitoring and Assessment Program (AMAP)

Créé en 1991, le programme AMAP constitue l’un des six groupes de travail du Conseil de l’Arctique. Il a pour mandat de surveiller et d’évaluer l’évolution de la région de l’Arctique sous les effets de la pollution et du changement climatique.

Arctic Portal

Cette plateforme offre un accès complet aux informations et aux données relatives à l’Arctique sur Internet, en assure la diffusion, permet un meilleur partage de l’information et une meilleure coopération parmi les parties prenantes de l’Arctique. Son fonctionnement est assuré en collaboration avec des membres du Conseil de l’Arctique et des groupes de travail connexes, des membres permanents, des observateurs et d’autres parties intéressées.

Arctic Collaborative Environment

L’Arctic Collaborative Environment (ACE) est un système d’aide à la décision et à la recherche environnementale en ligne, en accès libre et dont la thématique porte sur l’Arctique. Il assure l’intégration de données provenant de systèmes de télédétection existants à des produits issus de modèles environnementaux nouveaux et actuels, afin de permettre la surveillance, l’analyse et la visualisation en s’appuyant sur des données d’observation et de modélisation de la Terre.

Arctic Research Consortium of the United States

L’ARCUS a pour vision de tisser des liens solides et productifs, à l’échelle internationale, entre chercheurs, éducateurs, collectivités et autres parties prenantes de l’Arctique qui encouragent la découverte et la compréhension de cette région et apportent un éclairage pour la prise de bonnes décisions en ce qui a trait à celle-ci.

Association of Polar Early Career Scientists

L’APECS a pour objet de faire naître des perspectives de collaboration novatrices et interdisciplinaires à l’échelle internationale parmi les chercheurs en sciences polaires en début de carrière, et également de recruter, de maintenir en poste et d’encourager la prochaine génération de chercheurs manifestant un réel intérêt pour les sciences polaires.

Semaine du sommet sur la science arctique (en anglais)

Ce sommet réunit annuellement scientifiques et responsables politiques étrangers qui œuvrent en faveur de la recherche arctique.

Atlas de la surveillance communautaire dans un Arctique en transformation (en anglais)

Atlas conçu pour mettre en exergue les nombreuses initiatives en matière de surveillance communautaire et de savoir traditionnel dans toute la région circumpolaire.

Centre international canadien pour la région de l’Arctique

Dans le cadre de la politique étrangère du Canada sur l’Arctique, un Centre international canadien l’Arctique (CICA) a été établi en 2009. Le Centre se trouve dans les locaux de l’ambassade du Canada à Oslo, en Norvège, et compte sur un réseau d’agents situés dans des ambassades du Canada en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Un de ses objectifs est d’aider le Canada à se positionner comme chef de file mondial en matière de science et de recherche relatives à l’Arctique.

Programme de surveillance de la biodiversité circumpolaire (en anglais)

Ce programme est un réseau international de scientifiques, de gouvernements, d’organismes autochtones et de groupes de conservation qui travaillent à l’harmonisation et à l’intégration d’opérations de surveillance des ressources biologiques de l’Arctique.

Observatoire en santé circumpolaire (CircHOB) (en anglais)

L’objectif de cet observatoire est de suivre les tendances et les caractéristiques en matière d’état de santé, de déterminants de la santé et de soins de santé; il donne des éléments probants d’ordre qualitatif et quantitatif pour la planification et l’évaluation de programmes et de services de santé.

Comité international pour les sciences arctiques (CISA) (en anglais)

Le CISA est un organisme scientifique international non gouvernemental qui favorise et soutient des travaux de recherche multidisciplinaires de pointe dans l’optique de favoriser une meilleure compréhension, du point de vue scientifique, de la région de l’Arctique et de son rôle dans le système terrestre.

Association internationale des sciences sociales dans l’Arctique (en anglais)

La mission de l’AISSA est d’encourager et de stimuler la coopération internationale, et de mobiliser davantage de spécialistes en sciences sociales pour la recherche dans l’Arctique à l’échelle nationale et internationale.

Année polaire internationale

L’API 2007-2008 a été le plus vaste programme international jamais réalisé en matière de recherche scientifique avec pour thématiques les régions arctiques et antarctiques. Des milliers de scientifiques et de chercheurs de plus de 60 pays ont participé à l’API (qui a commencé en mars 2007) sur une période de 24 mois.

Réseaux d’observation durables de l’Arctique (SAON) (en anglais)

Initiative instaurée par le Conseil de l’Arctique au début de  2007. Les SAON ont pour vocation de soutenir et de renforcer la mobilisation multinationale pour la mise en place de systèmes durables et coordonnés d’observation et de partage de données dans lensemble de la région arctique afin de répondre aux besoins de la société, particulièrement en ce qui touche les questions environnementales, sociales, économiques et culturelles.

US Array L’objectif de cette initiative consiste à organiser le déploiement de 261 stations sismographiques en Alaska et au Yukon.

Renseignements :

Mme Aynslie Ogden, conseillère scientifique principale
Ministère du Conseil exécutif
Gouvernement du Yukon
Téléphone : 867-667-5431
Courriel : aynslie.ogden@gov.yk.ca

Adresse postale:
C.P. 2703, A-16
Whitehorse (Yukon) Y1A 2C6